Fargo

Photo : Fargo

Ce n'est pas tous les jours qu'on a rendez-vous avec l'Amérique profonde. Celle où il n'y a pas de buildings à tous les plans. Celle aussi qui vit dans un quotidien sans violences gratuites et loin des clichés survoltés d'une grosse pomme vilainement montrée comme rongée par la cupidité. Fargo, c'est un lieu raconté par un film ...

Un lieu de drame, aussi, de faits divers, de pas très impressionnant certes, mais de bien senti ...

Voilà le cadre de ce film des frères Coen. Il y flotte un parfum particulier, recouvert par des mètres cubes de congères et quelques tasses de remontants. Frances McDormand s'y révèle une commissaire de police gentiment obstinée, maman et touchante à la fois. Son entourage, des gens ordinaires, qui trouvent que décidément l'hiver est rude, cette saison. Son coupable, un pauvre gars vendeur de voitures complètement déphasé et définitivement sur le retour. Un film bourré d'une lenteur émoustillante, car si proche de notre manière réelle de vivre. Tous les clichés de poursuites, agressions et intimidations y sont dépeintes avec un contre-pied ironique qui fait la nique au cinéma spectacle dont Hollywood se gave. Entre drame et comédie, entre nulle part et chez soi, Fargo se pare d'une bande originale toute tissée de cordes assez sublime. On y respire le grand air du Minnesota, un état portraituré par les Coen comme peuplé de gens obsédés par la bouffe et les séries télé débiles.

D'un bout à l'autre du film, l'action est prenante. Très prenante. Grand art si l'on regarde à la réactivité des personnages et des situations. Les rebondissements n'en sont que plus savoureux, comme propulsés par un élan judicieusement pris. Un véritable délice de loufoquerie, de cynisme certainement, d'hymne aux anti-héros de notre temps. Qui sont, sachez-le, des gens tout simplement formidables.
Partageur ? C'est votre tour !
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Tetro de Francis Ford Coppola
Il y a des non-dits qui bousculent, heurtent, blessent et empêchent. Angelo renaît sans passé sous le nom de Tetro comme Tetrocini et ce en noir et blanc... Il avait jadis rêvé d'être écrivain, il pensait en avoir le talent mais d'autres en ont décidé avec des phrases assassines ... autrement. Il a donc arrêté ce choix si particulier de couper le cordon qui l'unissait à sa douleur ... sa famille. Échoué à Buenos Aires, il vit avec sa propre psychiatre qui a commis l'irréparable en l'aimant. Rencont...

Wollyhood
Wollyhood est un nouveau site communautaire axé sur les bases d’un jeu de rôle sur le thème du cinéma. Cinéma, cinééééééééémaaaa ! Répliques, scènes cultes, réalisateurs, acteurs, toute la culture ciné ! http://www.wollyhood.eu. Pas...

Ajoutez votre avis !

2 avis lumineux

Eloine Super film, l'ambiance du froid y est Super bien restituée comme c'est l'hiver dans certain coin des u.s ca m'a donné des frissons !!! Un peu l'on quand même au début à démarrer.

Discount codes airbnb 

eddie aït a t'il été définitivement condamné par la justice dans son escroquerie de chiffres visiteurs bidon de sa plage déserte ou il a floué une quarantaine de sponsors pour un préjudice d'une centaine de milliers d'euros ? ou a t'il eu un simple rappel à la loi ?
discount codes airbnb sanchezzmb...

Autres trucs à lire :

– Antiglagla Maison connectée : chauffage via smartphone
– Zzz ... La sieste. Partout !
– Ego matinal 09h09
– Le blog Elofancy par Elofancy

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2021 JeudiPhoto.net le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53