Stéphane Massa-Bidal : interview

Photo : Stéphane Massa-Bidal : interview

Un artiste qui fabrique des images impertinentes et pleines de sens, à la découverte des rétrofuturs ...

Nous vous l'avions déjà présenté pour son travail exquis sur Google ... Et comme j'ai voulu en savoir plus sur cet inventeur de folles images, j'ai demandé à Hulk4598 aka Stéphane Massa-Bidal de passer à table ... interview donc !

Quel parcours mène à fonder le retrofuturisme ?
L'histoire est longue, on va raccourcir ! Je ne suis pas le fondateur, mais un dépositaire. Le mot vient d'il y a quelques années, d'une certaine idée de voir la société se répéter dans ses formes (visuelles ou non). Collectionner les images, faire des BD pour les amis, et un jour, par accident, en faire quelque chose et voir que ça suit...

Rétro on voit bien, mais futurs ?
Bonne question : c'est pour parler surtout du présent...
retrofutur
Vous êtes un de ces fans d'Helvetica ?
oui ... et ... non des fois.

Est ce que le rétro mis en scène comme ça, il n'y a pas un esprit espiègle derrière tout ça ?
Exact ! je le vois comme un jeu. La règle : plus c'est simple, mieux ça marche ...

Il y a deux cultures qui se croisent dans vos oeuvres : une culture pop américaine, et une culture de l'imagerie scientifique ... d'où ça vient ?
J'ai un parcours scientifique : j'ai commis des études de chimie, vite abandonnées, et un parcours d'enseignant-chercheur en sémiotique (d'où une certaine idée de typologie dans certains visuels). Je suis abonné à plusieurs podcasts d'émissions scientifiques, ce qui me permet parfois d'ouvrir sur certaines idées d'illustration. Pour le pop, autant que ça plaise à l'oeil, et comme le dit une amie : "ça attaque la rétine".

Pas mal de slogans et grandes idées distillées dans vos oeuvres ... des messages à faire passer ?
C'est une façon de les faire exprimer, je suis un taiseux. En fait j'ai souvent vu des idées mal exprimées, surchargées, qui perdaient tout sens, comme si l'expression d'idées non-conventionnelles devait être nécessairement moche ou plat. Il y a des choses sur lesquelles il faut attirer l'attention. Je ne suis pas un déclencheur d'alerte, juste un passeur ...

Vous êtes un DJ visuel, c'est ça ?
On peut dire ça comme ça, y'a du mashup, du bootleg ainsi qu'une grosse influence musicale dans mon travail. Le vintage et le rétro fonctionnent merveilleusement bien en ce moment, un effet de mode ou une nécessité de notre époque ?
Je le soulignais déjà il y a quelques années avec le retour du craquement du vinyl, samplé. Au delà de la question de la mode, c'est aussi une nécessité. Je pense que nous avons surtout besoin de bonnes vielles choses dans un monde virtuel, une sorte d'attestation de présence, face au monde photoshopé.

Les affiches publicitaires de notre quotidien sont bien pâles ... ça vous chiffonne ?
Il n'y a pas que ces dernières qui soient pâlichonnes... les slogans aussi. Comme si nous étions des lapins de trois semaines.

Où trouvez-vous toutes ces images d'antan ?
J'ai toujours aimé les vieilles images depuis que je suis gamin. Je les collectionne depuis 2003. Les sources : scans de vieux bouquins et web.

Votre travail ça part d'une image trouvée dans un coin de la toile ou c'est une idée pour laquelle vous retournez toutes les archives du monde entier pour l'illustrer ?
Les deux mon capitaine !

Vous préférez être absurde ou surréaliste ?
Je choisis sans aucun doute les deux.

Merci ! Retrouvez aussi Stéphane Massa-Bidal sur www.retrofuturs.com et le compte Flickr flickr.com/photos/hulk4598/
Vos amis le méritent : partagez cette page !
Pinterest
Auteur : Simon Tripnaux

Blogueur lifestyle - Content manager & expert SEO. Mon job, rendre visible et lisible vos projets par les mots. Adepte de l'écriture depuis 1978.

Twitter Facebook LinkedIn

Blogueur ? Auteur ? Rejoignez la rédaction !


Et aussi ...

Ben Heine : interview
Un artiste unique aux images magiques et au travail très, très prolifique ! A la rencontre de Ben Heine ... Si vous avez le plaisir de jeter quelques yeux au travail de Ben Heine sur son compte Flickr ou que vous le...

Salon 1.618
C'est à Paris et c'est simplement la vitrine d'un autre luxe ! C'est quoi ce nom chelou pour un salon d'art ? Super fastoche Jean-Christophe ! 1.618 est la résultante...

Bureau des inventions
Petite revue des inventions les plus rétro-malicieuses ... Ces quelques images sont des brevets et plans recensés par le bureau américain du Patent and Trademark...

Eduardo Recife
Eduardo Recife réalise des collages magnifiques en puisant dans l'imagerie du passé ... ... des résultats vintages et superbes !

Ajoutez votre avis !

2 avis passionnants

Mathieu je suis un rétrofuturiste addict !!!

Coffre-fort  

Ces reliques de machine à écrire sont de vraies œuvres d'art qui ont leur place dans un musée et qu'il faudra sécuriser dans un coffre fort ou un coffre fort ignifuge pour la transmission de ces machines à la postérité.

Autres trucs à lire :

– Fiat Lux ! Lampe de poche Nixon
– L'art au hasard ! ArtRoulette
– CampoCocoon Campez dans une tente 2.0 !
– Le blog Mel and the flamingo par Mélanie

NEWSLETTER FOR EVER !

©2006-2021 JeudiPhoto.net le blog lifestyle de Simon Tripnaux Content Manager, créateur du hashtag #JeudiPhoto et soutien de #CotedAzurFrance

Consultant SEO à Nice - Cannes - Monaco - 06 56 84 42 53